Amphithéâtre de la Maison MINATEC

JE 08 / 10h30 > 11H45
Traduction simultanée français/anglais

Animateur
Théophile Ohlmann, psychologue cogniticien, conseiller scientifique au CEA Intervenants

Intervenants
Rocio Berenguer, chorégraphe (voir IAgotchi)
Thomas Peyruse, artiste roboticien (voir Machine Vivante – Créature artificielle)
Laurence Cornez, ingénieure au CEA-List, spécialiste du deep learning (voir Æli)
Véronique Aubergé, chercheure CNRS au LIG en robotique sociale

Le vivant complexe est-il imitable ? Les récents développements des technologies, et en particulier de l’intelligence artificielle, donnent à penser que des êtres comme Frankenstein ou le Golem ne sont plus seulement fantasmatiques mais rentrent dans le champ des possibles. On dote en effet les machines de la capacité de raisonner, de parler, de bouger, d’avoir des interactions, créant ainsi une illusion confirmée du vivant et suscitant l’empathie. Qu’est-ce qui provoque cette illusion ? Sur quels éléments psychologiques se fonde- t-elle ? Des artistes et des chercheurs travaillant sur l’illusion du vivant aborderont ensemble ces questions.

À voir au cinéma le Club – Grenoble
Her de Spike Jonze, pour poursuivre votre immersion dans l’intelligence artificielle, le 08 février / 20h15, suivi d’une rencontre. Film projeté dans le cadre de CINÉDUC, l’un des volets de la Maison des Enseignants et de l’Éducation tout au long de la vie – Grenoble.