Amphithéâtre de la Maison MINATEC
JE 08 / 15h30 > 16H45
Traduction simultanée français/anglais

Animateur
Timothée Silvestre, directeur d’Ideas Laboratory
Kevin Loesle, chef de projet Ressources Limitées pour Ideas Laboratory

Intervenants
Rihards Vitols, artiste multimédia (Lettonie)
(voir Talk to me et Cloud Farming)
Christian Duquennoi, physicien et ingénieur chercheur à l’Irstea (Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture)
Clément Chabot, responsable des projets d’innovation du Low-Tech Lab
Quentin Caille, opérateur pour Collectif_sin~ (voir Les Dreamachines)

La « low-tech » regroupe des solutions simples, accessibles et durables pour répondre aux besoins de base : eau, alimentation et énergie. C’est l’esprit de l’innovation frugale pour faire mieux avec moins. Réutiliser ou détourner des objets du quotidien a toujours fait partie de la démarche artistique, comme avec le mouvement dadaïste. Aujourd’hui, la low-tech prend une dimension écologique pour réduire les impacts de la société de consommation. Elle prend aussi une dimension territoriale forte, concevoir des « low-tech » en Afrique, en Europe ou en Asie se fait différemment. Cette table-ronde s’intéressera à la place que prennent ces « low-tech » comme sources de création ainsi qu’à l’interaction et la complémentarité entre « high-tech » et « low-tech ».