PHOTOGRAPHIE — EXPÉDITION — ÉCOLOGIE — ANTHROPOLOGIE 

Les particules de noir de carbone ne connaissent aucune frontière. Elles parcourent le globe le long des courants atmosphériques et s’infiltrent au plus profond de nos organes, de nos cerveaux ou de notre sang. Anaïs Tondeur réalisa une expédition de 1350 km, remontant pendant trois semaines le parcours de particules du port de Folkestone jusqu’au Nord de l’Écosse. Ce projet est constitué de photographies des ciels de l’expédition produites à partir des particules filtrées sur le chemin à travers un masque respiratoire. Ces particules sont transformées en encre afin d’imprimer l’image des ciels où elles furent prélevées. Noir de carbone est une invitation sensible et esthétique à prendre conscience de la pollution anthropique de l’air. 

Artiste
Anaïs tondeur, artiste photographe 

Chercheurs
Rita Van Dingenen et Jean-Philippe Putaud, centre commun de recherche de la Commission Européenne, direction pour l’énergie, le transport et le climat, unité de l’air et du climat Ispra/Italie 

Partenaire
European Commission, Joint Research Centre Resonance II – SciArt Project

J'aime je partage !